​Le saut en parachute – ce qu’il faut savoir, ce qu’il faut porter

Blog

by Alceste Deniau 125 Views

​Le saut en parachute – ce qu’il faut savoir, ce qu’il faut porter

Alors ça y est ? Après des mois (voir des années) d’hésitations, d’excuses, de météo qui fait la tête, de temps qui manque … vous vous êtes décidez à sauter en parachute ? Ou bien rêvez-vous peut-être que l’occasion se présente ?


Vous avez vu les vidéos Go-Pro, vous avez recueilli tous les témoignages possibles autour de vous (à y croire, vous êtes le dernier de vos amis à sauter !), avez lu tous les articles de blog … Maintenant, c’est votre tour !

Quels sont les critères pour pouvoir sauter en parachute ?

Sachez tout d’abord que vous n’êtes jamais trop vieux pour sauter ! Ce n’est pas une raison pour retarder la chose, car vous verrez que c’est clairement une expérience à vivre … Pour sauter en tandem – car votre premier saut se fera très certainement en tandem – il faut en général avoir au moins 15 moins, du moins en centre fédéral. En centre parapro, les limites d’âge peuvent être flexibles, mais un gabarit de 40kg minimum est demandé.


Faut-il être en superbe forme physique ?
Personne ne vous demandera d’être athlète pro pour sauter. Il faut être un minimum en forme, et on vous demandera de signer une déclaration pour attester de votre bonne santé générale. En cas de doute, par exemple si vous avez une condition médicale particulière, consultez votre médecin avant-coup. Enfin, le poids corporel idéal reste en-dessous de 95kg (renseignez-vous auprès des centres si nécessaire).

Où aller ?

Prêts ? Il existe des dizaines de centres de parachutisme en France. Rendez-vous sur le site de la FFP (Fédération Française de Parachutisme) pour voir qu’ils sont très bien répartis sur le territoire. Selon vos envies, jetez aussi un coup œil aux écoles de parapente ou aux écoles souffleries. Le top pour avoir le choix, vous rendre auprès de prestataires testés et approuvés, et réserver en toute facilité, reste de sauter par le biais d’un bon ou d’un coffret cadeau, comme ceux qu’on trouve chez Smartbox, proposant une journée (ou demi-journée) avec briefing, saut, tenue, voire goûter et photos !

Mais alors comment choisir votre école ou centre ? Tout dépend de vos préférences avant tout (par exemple s’il y a une région en particulier que vous rêvez de voir d’en haut), mais aussi de quelques autres critères. Prenez en compte la météo génerale : à la fin de l’été, vous aurez plus de chance d’attraper un bout de soleil dans le sud qu’en Bretagne, par exemple. Inversement, gare au Mistral à certaines périodes de l’année ! Ensuite, il y a la question de la distance : si vous choisissez un centre à l’autre bout du pays ou même juste quelques heures, il vaut mieux en faire un séjour de quelques jours. En effet, après une séance de vol et un saut, on vous garanti que les émotions vous auront bien fatiguées et que conduire une longue distance n’est pas très conseillé ! Enfin, il y a, tout simplement, les disponibilités : prenez-vous y bien à l’avance pour réserver dans un centre qui vous fait de l’œil.

Que porter ?

Le jour J, un mot d’ordre : le confort. Laissez vos jolis bijoux à la maison et enfilez baskets ou boots sans gros crochets, et qui tiennent bien. Attachez les cheveux longs, et prévoyez, en dehors des mois chauds, une ou deux couches thermales en haut et en bas. Pour le reste, combinaison, lunettes de protection, casque et bien sûr, le harnais, seront fournis par le centre. Certes, vous ne ressemblerez à rien dans tout ça. Mais ce n’est pas le but ! Happy jump !

Commentaires